==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

jeudi 10 avril 2014

Les amants de Chichén - Chapitre 2


Nikte-Ha était très belle.

Née dans une famille aisée de Mayas issus de Toltèques, proche de l’intelligentsia religieuse, elle avait bénéficié de la meilleure éducation et des attentions dues à son rang.

Sa lourde chevelure couleur d'aile de cuervo tombait en grosses nattes fleuries autour de son cou et sa poitrine jeune et cependant abondante laissait envisager une croissance importante qui serait hélas brutalement stoppée par son sacrifice prochain.

Son ventre rebondi, son imposant fessier et ses fortes cuisses lui conféraient une image de femme fertile, qu'elle serait devenue si les prêtres de Chaac ne l'avaient pas élue.

Suivant les canons de la beauté en vogue en ces temps reculés, son visage rond avait bénéficié des traditionnelles modifications esthétiques.

Son regard noir et énigmatique avait été créé grâce à la technique de la bille : Au moyen d'un arceau de bois astucieusement fixé au front du bébé, on laissait pendre entre les yeux une bille de terre cuite en guise de hochet, ce qui avait pour effet de provoquer un strabisme convergent du plus délicieux effet.
L'opération avait parfaitement réussi sur Nikte-Ha, et ses sombres iris étaient en permanence collés contre ses caroncules lacrymales.

Ses dents petites et parfaitement blanches avaient été taillées en pointe par sa grand-mère au moyen d'une lime de pierre volcanique et son sourire en dents de scie illuminait son visage.

~•~


Iktan était également un très beau spécimen d'humanité.

A l'image des hommes de la tribu des Itzá, il était petit, svelte et musclé. Ses ancêtres, cultivateurs de maïs depuis trois générations, avaient fui la cité de Siyan Can Bakhalal et ses guerres intestines pour s'installer à Chichén et à Mayapán.
La modestie de ses origines ne lui avait pas donné accès à l'éducation de Nikte-Ha et il avait compensé en développant des dons de réflexion assez rarement observés chez les garçons de son âge.

Ses parents, pauvres mais honnêtes, avaient fait leur possible pour aider leur fils à se construire un avenir loin des champs de maïs et de leur pauvre maisonnette d'adobe.

Pour ce faire, ils avaient appliqué à Iktan un traitement habituellement réservé aux nobles : la déformation du crâne en pointe.
Simple et de bon goût, l'opération consistait à comprimer la tête du bébé au niveau du front et de l'arrière du crâne entre deux planches reliées par de forts cordages de latex.

Diverses techniques pouvaient être mises en oeuvre mais le résultat escompté était le même : les enfants qui survivaient et n'étaient pas complètement idiots arboraient une calotte crânienne en pain de sucre fort séduisante, signe indiscutable d'une bonne naissance.



Comme il convenait chez les hommes, ses cheveux étaient long sur la nuque et tombaient librement ou en queue de cheval selon l'humeur, bien plus bas que ses déjà fortes épaules.
Son front haut était largement dégarni, ayant été brûlé selon les usages, afin d'éviter la repousse inesthétique des cheveux sur l'avant de la tête.

Son corps glabre arborait quelques tatouages rituels, qui le recouvriraient quasi totalement à l'âge adulte. 
Sur sa joue droite étaient dermogravés sa date de naissance et le destin qui lui avait été lu dans les astres.

L'arrête de son nez était percée d'un cylindre de jade, seul objet de valeur qu'il possédait.

De l'avis général, il formait avec Nikte-Ha un couple superbe.



A suivre…