==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================

samedi 19 novembre 2016

Bon, ben, hein...


JEU de la mort

Voici un jeu très amusant et instructif, particulièrement destiné à la Dra Elena Mazzetto, mais les autres aussi peuvent jouer, hein…

L'image ci-dessous est le détail d'un tout et illustre farpaitement le message qui lui est associé.
L'indice est clair, non ?

Alors, petites zamies joueuses : de quoi s'agite-t-il ?


vendredi 18 novembre 2016

Despedida


Pour mon départ prochain, México a organisé les festivités appropriées.
Come debe ser.

jeudi 17 novembre 2016

Vuelo de la muerte

Souvenir d'un vol un peu agité, ce qui explique le stress de ma voisine.
J'ai moi-même cru qu'on allait perdre une aile.
Voire les deux.
Ben non, juste mon coca zéro qui est venu s'installer sur mes genoux.


mercredi 16 novembre 2016

Taux de la mort


Pour info...
Comparatif avec mon pouvoir d'achat au Mexique d'aujourd'hui et d'il y a 6 ans, presque jour pour jour.
C'est surtout dans les hautes altitudes que c'est sensible...

ICI

Pub de la mort



mardi 15 novembre 2016

Templo de la mort

A México, le Templo Mayor (Grand Temple) est un vestige majeur de l'époque Aztèque, avant que les barbares espagnols ne rasent sauvagement les traces d'une civilisation qui leur était inférieure sur le plan militaire mais infiniment supérieure sur le plan culturel.

Et toc.
Mon ami Cuauhtémoc
J'ai bien dû visiter le lieu et son musée une demi-douzaine de fois, mais la dernière fois (la semaine passée) a effacé les précédentes.

Car il se trouve, voyez-vous, que j'ai eu l'honneur de me faire guidepriver par la Doctora Mazzetto, qui sait de quoi elle parle, n'est-ce-pas ?



Un grand moment. Merci Elena.




Choc des civilisations
Tlaloc, Dieu à lunette de l'eau
Photos © Delfina

Centavo de la mort

Une magnifique pièce de 50 centavos, 14 grammes de bronze sertis d'argent qui m'ont coûté beaucoup plus cher que la valeur faciale, mais bon, hein, vu l'année magnifique de sa frappe (hihihi)...

Et en plus, ce qui n'aura pas échappé aux fins numismates que vous êtes, c'est Cuauhtémoc (mon héros) qui figure sur le revers.

Balaise, non ?


SuperLuna de la mort (II)

Pour ceux qui auraient raté le non-événement pour cause de nuages :

Sur une idée de Graciela

lundi 14 novembre 2016

Superluna de la mort

C'est ce soir !
Et la toile en est tout excitée.

Mais sans vouloir vous gâcher le plaisir, il ne faut pas vous attendre à du spectaculaire, ni au niveau de la couleur ni au niveau du diamètre.
C'est un truc de spécialistes et il faut être équipé en conséquence pour apprécier la différence avec notre luna du quotidien.

Déjà, si l'on pouvait admirer simultanément notre satellite à son apogée et à son périgée, on pourrait constater la différence de diamètre apparent.
Alors, quelques milliers de kilomètres en plus ou en moins, hein... 

(Photomontage)
Lire ICI

Gourmandes !

Allez, un grand classique.
Mais je connais des gourmandes qui ne m'auraient pas pardonné si non.
Si l'image est trop petite à votre goût, vous pouvez l'agrandir...

Je vais en rapporter un paquet, okazou.


dimanche 13 novembre 2016

Actu de la mort



N'oublions jamais


Concert de la mort

Depuis quelques jours, ça construit sur le Zócalo et, comme sur le chapiteau est porté le nom d'Alejandro Fernández, je me dis que si ça se trouve c'est Alejandro Fernández qui va chanter.
Pas con, hein ?

Aujourd'hui, c'est le grand jour et le grand boxon.
Le centre de México est fermé, les voies de circulation détournées et la police envahit les rues, pire que pour une visite de Donald Trompe.
A tel point que ç'en est oppressant...

Comme disait Coluche : 
Les flics sont là pour notre sécurité, hein ? Ben plus yen a, moins on se sent en sécurité.

Résultat, j'avais caressé l'idée de mater le concert ce soir, et finalement je change d'avis.
Je fais comme je veux. Épicétou.








Le tout sous la supervision de Cuauhtémoc, mon héros.
Alejandro, le fiston, plus gay que le père…
Vicente, le père, plus macho que le fiston.
Tout savoir sur le concert ICI Parce que moi, pas vu.
Et c'est pas Lila Downs non plus, hein.