==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================

jeudi 13 juillet 2017

Mur solaire


Le Congrès n’ayant pas lâché un cent pour la construction de son mur, et le Mexique ayant vertement refusé de financer l’opération, le génial et créatif Président des zuhessas vient de sortir une nouvelle solution de son chapeau (de chambre) : 
Un mur fait de panneaux solaires afin de générer de l’électricité et permettre ainsi son auto-financement.

Pas con, hein ?
Comment dites-vous ?
Ah bon.

mercredi 12 juillet 2017

Metamorphosis of Frida Kahlo


Frida est née il y a 117 ans à Coyoacán.
Elle y est décédée il y a 63 ans.

Pauvre Frida, qui aura passé sa vie à peindre, assez gauchement, 
les souffrances qui lui résultaient d'un accident d'autobus.

Epouse du magnifique et volage Diego Rivera, elle lui sera également infidèle, 
avec Leon Trotsky, Chavela Vargas et Joséphine Baker par exemple.

Si le slideshow ci-dessus vous a plu, 
il y en a d'autres ICI

mardi 11 juillet 2017

Envie d'aller te faire funiculer ?

Si ta réponse est oui, pas d'hésitation : c'est à Lisbonne et à Porto qu'il te faut aller.

Faut dire que le cheminement en ces deux ville se fait soit en montée, soit en descente, mais jamais à plat.

Dans ces coins (coins), les funiculages sont aisés, fréquents et parfois gratuits.
La concurrence est rude avec les ascenseurs de rues, et même les petits tramways, qui doivent affronter des déclivités qui pourraient quasiment les classer dans la catégorie funiculaire.

Gardonc :












lundi 10 juillet 2017

Despacito (II)

Votez Bern !

Ni plus pourri que les autres, ni plus incompétent, 
ni plus opportuniste, ni plus menteur.
Bref, ton candidat idéal.
Et je te promets que tu ne seras pas déçue.


Comme disait Machiavel, 
notre maître à tous, nouzôtres zommpourritiques : 
En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, 
mais entre le pire et le moindre mal. 

Ou, pour reprendre le slogan de campagne de Coluche : 
Tous ensemble pour leur foutre au cul !