==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

samedi 6 août 2016

Todo bien

C'est le chaos en France, à tous les niveaux.
L'explosion me semble imminente.

Mais les jeunes adultes jouent au Pokémons 
dans la rue.

Comme dirait Anchois Pommier, Roy Fainéant : 
tout va mieux !

vendredi 5 août 2016

Poketzalcóatl

De notre envoyée spéciale à México : La Dra Citlalhuicátl



Para llegar a dicha conclusión, dicen los expertos, se basaron en el juego de pelota; 
“tras algunas observaciones, supimos que usaban una antigua pokebola de barro, 
y a través de dicho juego buscaban abrirla; 
llegando a considerar al afortunado que lo hiciera como un elegido por los dioses”.

En savoir más : ICIGO

mercredi 3 août 2016

Pokemon pas wakbar

A ce qu'il paraît qu'il y aurait-il voyez-vous des adultes trentenaires qui chercheraient-ils des Pokemons dans la rue au moyen de leur Smartphone, voyez-vous-t-il n'est-ce pas ?

Jamais le Smartphone n'aura autant mal mérité son nom, non ?


Heureusement, des pays francofriendlies et pétrolifères, au nom de l'islam (religion de paix et d'amour) n'ont pas autorisé la diffusion de ce jeu.
Ouf.
Pokemon pas wakbar, comme je vous disais pas plus tard qu'en objet cideçu.


Autrement sinon, Mona Robot, une artiste Mexicaine autant que Chiapanèque, mayanise la japoniaiserie avec le plus grand bonheur.


 Indie artist Mona Robot (Mona Robles) is giving the Pokémon you grew up loving 
 that Latino flair you didn’t know they were missing. 
 But don’t worry. 
 She isn’t giving them mariachi outfits or showing them eating tamales. 
 She is applying some stunning Mayan aesthetics to these Japanese monsters to create art 
 that is truly jaw-dropping. 



Lire ICI ou ICI ou AILLEURS