==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

vendredi 24 juin 2016

Oaxaca

Protestan en España 

por violencia contra maestros 

en Oaxaca



Buñuelos de bacalao


Pour faire simple : il y a la vie avant ces buñuelos de bacalao, et la vie après.
Quartier du vieux port, Barcelone.

Adresse sur demande

jeudi 23 juin 2016

Aphorisme du matin

Pour vous réveiller les neurones…

"Monsieur Maréchal, vous êtes honnête comme l’étaient nos grands-pères. 
Ça ne correspond hélas plus à rien. 
Votre dernier grand chef d’Etat ne vous a t-il pas envoyé dire 
que vous étiez des veaux ? 
Alors en quoi cela dérange-t-il le veau qu’un secrétaire d’Etat 
ou un directeur de cabinet s’enrichisse un peu trop rapidement ? 
Croyez-vous que la situation économique en soit affectée ? 
Allons donc ! 
L’essentiel est de construire, de produire, 
de donner aux veaux ce qu’ils désirent : à bouffer, à boire, à baiser, 
à partir sur l’herbe le samedi. 
Avec quelques transhumances en altitude l’hiver." 

Mort d'un pourri - Georges Lautner, 1977.
Dialogues de Michel Audiard.



Voici un texte qui n'a pas pris une ride.
Au contraire, serais-je tenté de dire...

mercredi 22 juin 2016

Jeudi 23, 15:15


Tultepec,
capitale mexicaine des feux d'artifice 




"Il y a nos feux d’artifice, bien calibrés, bien réglés, sans rien qui dépasse. Et il y a ceux de Tultepec, ville de la banlieue de Mexico qui en produit à foison depuis quelque deux cents ans. Une activité économique essentielle, mais surtout une tradition convoquée à chaque fête - et même aux enterrements. Et si l’on en juge par les images du concours international de pyrotechnie qui se déroule chaque année dans cette "capitale des feux d’artifice", le spectacle - composé notamment de constructions en forme de taureau avec lesquelles les participants défilent - est exceptionnel. Des explosions en tous sens, où brûlures et blessures font partie du programme, où le trajet chaotique de certains feux ajoute à l’adrénaline tant recherchée."

Oaxaca