==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================

samedi 1 janvier 2011

Pewter Mexicano [1]

Une des mamelles de l'artisanat San Miguelense, c'est le "pewter" ou "piuter".
Pewter, ça veut dire étain en anglais, "peltre" en espagnol.

Rappelons que l'étain est un métal natif qui ne peut être fabriqué.
Il s'agit d'une ressource non renouvelable dont les gisements (majoritairement situés en Malaisie) devraient être épuisés dans une quarantaine d'années.

L'étain donne du bronze quand on le mélange à du cuivre, de la vaisselle quand on le mélange à de l'antimoine et des petits soldats quand on le mélange à du plomb.

La tienne est plus grosse que la mienne, Tortuga
Dans l'ensemble, c'est assez peu onéreux
Mais la production mexicaine n'a qu'un lointain rapport avec l'étain, si ce n'est son aspect.
En effet, cet "Etain Mexicain" est composé de 95% d'aluminium et de 5% de silice.
On appelle également cette matière "aluminio artesanal" ou "aluminio fundido".


D'après certaines sources, cet alliage proviendrait du recyclage des déchets d'alu, principalement des canettes de boisson. Je suis assez tenté de souscrire à cette idée.
Un peu comme la verrerie de l'autre jour : on récupère, on fond, on fabrique du neuf avec du vieux...
Très difficile d'obtenir des infos précises, ça a l'air d'être assez confidentiel, ce procédé.
[Depuis, cette info m'a été confirmée.]
Mais le marché du pewter n'est plus ce qu'il était il y a encore 10 ans...

Il paraîtrait qu'il y a deux petites fonderies d'aluminium dans le coin, une 10zaine de personnes chacune, mais je n'ai pas encore obtenu d'autorisation de visite...
[Démarches fructueuses, visite prévue le 10 janvier...]

Très bel objet, crâne de bovin grandeur nature
Il y a plein de chose en "piuter" et plein de boutiques qui les vendent dans le marché d'artisanat de San Miguel.
Dans l'ensemble, ce sont les mêmes pièces d'une boutique à l'autre.
Il y en a même quelques unes assez jolies et d'autres franchement utiles.


Quelques infos glanées ça et là sur le piuter :

- Risque de réaction au contact prolongé de certains aliments.
- Laver à l'eau savonneuse avec une éponge pour ne pas rayer. Pas de lave-vaisselle.
- Ne pas exposer trop longtemps à l'action du citron ou du vinaigre.
- Ne pas mettre au four ni au micro-ondes.
- Beurrer (!) l'intérieur des pots de fleur avant usage.