==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

mardi 11 janvier 2011

Pewter Mexicano [2]

Si vous avez raté le début, c'est ici : http://bernomeks.blogspot.com/2011_01_01_archive.html

Après avoir cherché à droite et à gauche le moyen de visiter une fabrique de pewter, j'ai finalement obtenu satisfaction grâce à l'amigo Juan José, qui connaissais quelqu'un qui...
 
Donc ce lundi 10, avant de prendre mon bus pour México, on trouve le temps d'aller passer une heure dans une fabrique un peu excentrée.
La fonderie que nous allons visiter est entièrement artisanale, tout est fait à la main. 

Une demi douzaine de personnes y travaille dans un atelier sur deux niveaux, attenant à la boutique de vente / expo.
Nous ne verrons pas fondre ni couler l'alu : comme on est lundi matin, les fours ne sont pas allumés et les opérations de fonderie ne commenceront que ce soir ou demain.

Pour résumer, le pewter (étain en anglais) Mexicano n'a rien à voir avec l'étain.
C'est tout simplement de l'aluminium de récup fondu et moulé.

On m'avait dit que la base de ce recyclage était la lata (canette).
Que nenni !
Voici la matière première : majoritairement des morceaux de moteur qui sont fait d'un aluminium plus solide que les canettes dont le recyclage servira plutôt à fabriquer des fils d'aluminium.


Aujourd'hui, c'est fabrication des moules dans lesquels sera versé l'aluminium en fusion.
Le principe, c'est de réaliser le moulage de la pièce mère en sable humide et très fin.
Un peu comme les enfant sur la plage avec leurs petits moules multicolores.
Recto, verso, cheminée afin de préparer l'arrivée du métal en fusion. 
La pièce mère peut être en bois, en cire ou en pewter.


Les moules terminés sont rangés en attendant le coulage et seront ensuite brisés pour récupérer la pièce.
Le sable est réintroduit dans le cycle de fabrication, réhumidifié et ressert quasi indéfiniment pour faire de nouveaux moules.


 La pièce ainsi obtenue nécessitera plusieurs opérations de finition : ébarbage, polissage, aspect de surface, éventuellement vieillissement.

Pour les petite pièces, polissage dans une centrifugeuse de billes d'acier...
...ou de céramique.
Le marché du pewter n'est plus ce qu'il était.
La mondialisation a favorisé le débarquement du pewter Indien (d'Inde) qui a fait énormément de mal à cet artisanat local.
Il y avait une bonne dizaine d'entreprises comme celle que je vous ai présenté ci-dessus dans les années 80.
Il n'en reste plus que 3.