==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

jeudi 18 novembre 2010

San Cristobal de las Casas

C'est un endroit que j'aime bien, mais qui n'est pas forcément au programme de ce voyage (qui approche vitement).
Faut dire qu'en hiver, ça caille un peu à 2 300 m.

La première fois que j'y ai traîné mon sacado, c'était dans les année 93/94 en plein conflit zapatiste. Depuis, ça c'est bien calmé et l'EZLN (Armée Zapatiste de Libération Nationale) a délaissé l'action musclée au profit d'une propagande plus pacifique.
Le leader de l'EZLN est le subcomandante Marcos, dont le visage est inconnu : cagoule et pipe de rigueur.

Ancienne capitale de l'état du Chiapas (c'est maintenant Tuxtla Gutiérrez), le tourisme y est devenu une ressource importante, même si la banlieue est fort peu accueillante.
SCDLC est resté la capitale de la culture Chiapaneca, avec un marché artisanal magnifique. Beaucoup de tissages viennent cependant du Guatemala proche.

Les photos ci-dessous datent de janvier 2005, un chouette voyage entre hommes, juste mon fiston et son père.

Deux des composantes essentielles du Mexique
Aux abords de San Juan, pas très friqué comme coin

Contre le froid, il y a tout ce qu'il faut sur place

La journée, il fait meilleur

Fastoche de se loger : c'est plein de jolies posadas

Dans la rue

Marché de San Cristobal

Feliz Navidad

San Juan Chamula dans la brume hivernale

Au Mexique, pas de train. Vive le bus !

La seule photo officielle du Subcomandante Marcos