==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

samedi 24 mai 2014

C'est noté

Cénote /se.nɔt/ masculin
(Géologie) Gouffre ou aven rempli d’une couche superficielle d’eau douce, produit par dissolution puis effondrement de terrains calcaires.

Histoire
Le mot vient du maya dz'onot (puits sacré). 
Ils étaient utilisés comme réserve d'eau douce, mais aussi comme lieu de culte dans lesquels étaient jetées des offrandes ou des victimes sacrificielles. 
Cette pratique constitue l'une des hypothèse de l'effondrement de Chichen Itzá, par contamination de l'eau potable.

Formation
Les cénotes sont produits par un phénomène de dissolution et d'effondrement des terrains calcaires situés au-dessus d'un réseau souterrain de grottes et rivières.
Au Yucatán, un anneau de cénotes se trouve disposé de manière concentrique autour du cratère de Chicxulub ; aussi impute-t-on sa formation à la météorite tombée il y environ 65 millions d'années — celle dont on suppose qu'elle a provoqué l'extinction des dinosaures. 
Les cénotes dans la zone du Yucatán, sont pour la plupart reliés entre eux par un système de grottes aquatiques, créées lors de l'impact de la météorite.


La forme du cenote permet de dater l'époque de sa formation.


Les types de cenotes

Photos
Cette année, mon cher amigo Fil nous a fait découvrir les cenotes de Homún, à quelques kilomètres de Mérida.
Sur le bord de la route, on ramasse un jeune homme qui joue les guides pour arrondir ses fins de semaine. 
C'était soit le prendre avec nous dans la voiture, soit se répartir dans des taximotos brinquebalants...


Comme il y a quand même pas mal de route (piste) à faire,
on était mieux installés dans l'auto que dans les taximotos...

Le cenote Bal Mil

Cet arbre se nomme "Alamo" et permet de repérer un cenote
avant que le plafond se soit effondré.





Le cenote Yaxbakaltún



Plus aménagé que le précédent cenote

Le cenote de Chépluoù

On se rend compte de l'épaisseur de couche de calcaire,
qui n'est pas énorme, hein...
Comme la journée avance, il y commence à y avoir du monde.
On n'y descendra pas.

Un autre genre : le Gran Cenote Tulum ICI