==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================

lundi 28 janvier 2013

Musée du Monde Maya, Mérida, Yucatán

"Le Musée du Monde Maya souhaite faire prendre conscience à la population locale de la richesse culturelle de leur propre passé. C’est un musée qui doit rompre avec les stéréotypes de ce genre d’édifice en montrant la culture Maya non pas comme un vestige archéologique mais une culture toujours vivante et qui évolue."

A Mérida, Yucatán, se trouve depuis peu un étrange édifice, résolument moderne dans ses extérieurs, censés évoquer le Ceiba*, arbre sacré des Mayas.
A mon avis, c'est raté...



L'ouverture de l'édifice a été laborieuse, jugez plutôt : 
L'inauguration officielle, avec pose de plaque et tout et tout a eu lieu 
le 24 septembre 2012. 
Puis le Musée est resté fermé.


Une date clé a été choisie pour l'ouverture au public, en raison de son importance dans la cosmologie Maya : le 21 décembre 2012, autrement dit Baktún 13, autrement dit "la Fin du Monde".
Connaissant l'organisation hasardeuse des Mexicains, et comme je passais par hasard devant le musée le 20 décembre, je me fais confirmer par un garde que l'ouverture est bien prévue pour demain, hein, il n'y a pas de changement, hein, dites Monsieur ?
La réponse est à la hauteur de mes doutes, mais dans l'autre sens : 
— Le musée est ouvert depuis le 14 décembre, vous pouvez y accéder là-maintenant-tout-de-suite.
Alors j'accède.

L'espace est vaste : 1 600 m2 d'expositions permanentes au RDC, ça se visite pas en 5 mn. Des gardiens et gardiennes de style parapolicier sont postés à l'entrée et à la sortie de chaque vaste salle, vous ouvrent les portes d'entrée et celles de sortie (c'est pas les mêmes), appellent par talkie les préposés à la salle suivante qui vous prennent en contact visuel et vous ouvrent la porte etc.

Exemple de déformation crânienne, du dernier chic
C'est quand même pas l'affluence, hein ?
La visite commence par une projection à 180° qui nous conte l'histoire de l'apparition de la vie sur terre et la chute de la météorite de Chicxulub (fin du crétacé, météorite de 10km de diamètre, cratère de 200 km, extinction des dinosaures).

Puis s'enchaînent des salles vastes et lumineuses qui exposent des milliers de pièces, originaux et copies, sculptures, peintures, reconstitutions, broderies...


L'invention du hamac, c'est pas d'hier, hein ?
Reconstitution de Bonampak
Yapudpeku, dieu des toilettes
Evocation du gigantesque autodafé des années 1560,
orchestré par le moine fanatique Diego de Landa, qui fit détruire par le feu
près de 70 tonnes de documents Mayas.
C'est en grande partie à cet empaffé en soutane que l'on doit notre ignorance du monde Maya.

Reconstitution de Chépluou
Fumer nuit gravement à votre santé
Installation d'un monument qui sera inauguré demain par Le Président Quique Peña Nieto...

...Ce qui explique peut-être l'ambiance soldatesque qui règne
autour du musée...





* Le ceiba est un arbre de grandes dimensions, produisant la fibre imputrescible nommée "kapok". 
Alors nommé "Yaxche", il fournissait aux âmes des morts une passerelle fort pratique entre l'inframonde (les racines) et le monde supérieur (les hautes branches), en traversant le territoire humain du monde intermédiaire (le tronc). 
Son gros tronc adopte fréquemment une forme de croix, ce qui aurait favorisé l'adoption du 
logo des chrétiens. 
On l'appelle aussi "fromager", mais il ne donne pas de fromage. 
Ce sont les vaches et les chèvres qui donnent du fromage.