==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

mardi 21 avril 2015

Making Of

L'image qui sert d'en-tête à ce blog (pour l'instant) a une histoire, 
que je vais vous conter pas plus tard que là-maintenant-tout-de-suite.
Et merci à celle qui m'a posé la question...

Ce que je vois dans cette image : 
L'affrontement positif et créateur de vie des deux mondes extrêmes, la création et la fin, 
la naissance et la mort, le monde du milieu étant le monde des vivants.

A gauche au premier plan, nous trouvons ma jolie petite princesse à coiffe de Quetzalcóatl.
Quetzalcóatl qui, je vous le rappelle, fut partie prenante dans la création de l'homme 
(selon le codex Chimalpopoca entre autres).

Image source 1 
A droite, nous sommes en présence d'une calavera (tête de mort) emplumée de noir, 
directement remontée de l'inframonde pour venir faire chier les pauvres mortels.

Image source 2 
Dans l'image finale, on devine que la Princesse soutient le regard de la calavera, 
dans un moment de grande tension.
Cet effet est renforcé par l'inclinaison de la nuque de la Princesse, le regard halluciné 
de la Calavera, et la plume blanche du centre qui matérialise le lien invisible 
reliant les deux regards qui s'affrontent.

Image finale
Les composantes de l'image sont peu nombreuses et ont toutes été shootées à Toluca, 
par moi-même, le 14 décembre 2014 :

Montage 1 
Montage 2

Montage 3
Autrefois, on aurait bricolé les photos avec des ciseaux et de la colle.
Maintenant, on bricole numériquement, mais le principe est resté le même.