==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

jeudi 2 janvier 2014

Leçon de Choses

Papayou
Aujourd'hui : la papaye


Autant le dire tout de suite : je ne suis pas fan.
Selon son degré de maturation, elle prend vite un petit goût de vomi, pas désagréable, certes, mais réservé à des connaisseurs, voyez-vous ?

Mais bon, c'est un fruit originaire du sud Mexique et les autochtones en rafolent.
La papaye se ramasse avec une foufourche, tout le monde sait ça, est le fruit du papayer et pèse facilement plus d'un kilo.


Les plus grands producteurs à l'heure actuelle sont l'Inde et le Brésil.
Aux zétazunis, on cultive et consomme des espèces génétiquement modifiées et jusqu'à maintenant, la consommation de ces papayes mutantes est réservée aux Zétazuniens et aux Japonais.
Au point où ils en sont, hein...


La papaye verte donne du latex, utilisé dans la fabrications de chewing-gum.

Les peuplades précolombiennes utilisaient la papaye a des fins médicinales contre les irritations de la peau et les maux de ventre.
Et aussi pour attendrir la viande.
Les jeunes feuilles peuvent être préparées comme des épinards.
Les graines servent de vermifige.
Les fibres de l'écorce et des tiges servent à fabriquer des cordes.

Petite Papaye Noël