==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

mercredi 4 janvier 2012

Plat du Jour

J'ai failli me laisser tenter, pour voir...
La cheminée est allumée, car pour ne rien vous cacher, ça caille un peu depuis deux jours.
Mais bon, je suis venu pour me régaler de chiles en nogada, alors bon...
Les Chiles en Nogada :
Toutes les couleurs du Mexique.
Chile poblano farci de viande de boeuf hâchée, de noix et de raisins secs, nappé de crème à la noix et parsemé de grains de grenade.
Yuuuummmmmmmmm !

Anecdote :
Comme je connais déjà les (délicieux) Chiles en Nogada du Pegaso, je décide de les goûter ailleurs. Ils sont à la carte d'un resto un peu branchouille dont les vastes baies vitrées donnent sur le Jardín et exposent sa clientèle un peu gringa sur les bords.
Mais bon, hein, une fois n'est pas coutume...
Alors je m'annonce et demande à l'esclave empressé si je peux consommer des chiles en nogada. Bien sûr m'annonce-t-il et il me drive aussitôt à une table de blanc nappée où je suis illico entouré de deux autres esclaves déguisés en maîtres d'hôtel parisiens.
Leur grand souci est de savoir ce que je désire boire.
Comme je sens venir l'embrouille, je déclare que je désire mon plat de Chiles en Nogada et que je commanderai la boisson plus tard.
Ils se retirent à regret en me laissant la carte que je ne prends pas la peine de consulter et 5mn plus tard une rombière endimachée vient s'enquérir de ma commande.
Pour la troisième fois je commande donc mes Chiles en Nogada et comme je m'en doutais, elle me répond en souriant qu'il n'y en a pas mais qu'elle peut avantageusement les remplacer par des Chiles farcis au fromage.
Je ne prends pas la peine de lui expliquer le chemin le plus court pour aller se faire empaffer et me casse en rigolant à haute voix.