==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

vendredi 6 janvier 2012

Cañada de la Virgen

Une "cañada", c'est un peu comme une barranca, voire un cañon.

La Cañada de la Virgen, c'est un site Toltèque-Chichimèque-Otomi, à une 20taine de km de San Miguel de Allende.
Comme le site est en cours de restauration (?), c'est pas trop bien desservi.
Il faut soit louer une voiture ou un quad, soit prendre un taxi, soit attendre le départ d'un vague tour operator de trottoir pompeusement autobaptisé "Tourist Information" dont le Suburban ne part pour la Cañada qu'aléatoirement, soit se faire organiser l'affaire par une petite agence de voyage, option que j'ai choisie.

Touriste
J'ai donc fait la visite avec un guide pour moi tout seul, et ce n'était vraiment pas la peine.
Arrivé à l'entrée du site, il faut garer son véhicule et acheter un billet, $35 MN, pas cher.
Puis toute les heures part un minibus qui nous fait progresser de 7km supplémentaires sur une voie pavée.
Puis l'on termine par 1 km à pied, en compagnie du guide fourni par le site, et qui ne nous lâchera pas la grappe tout au long de la visite imposée.
C'est pas trop mon truc, cette organisation surorganisée d'un point de vue organisationnel...
Me voici donc avec deux guides pour le prix d'un...

Le logo du site représente 7 lunes gravitant autour du soleil.
Guide




Alors le site en lui même, c'est pas très grand pour ne pas dire tout petit.
Il s'agissait d'un centre cerémoniel dont les prêtres étaient fortement intéressés par le Soleil, la Lune et Vénus (comme c'est original)...
La position des astres leur permettait de prévoir les saisons avec une exactitude bien supérieure à Météo France (fastoche).

Les habitants des nombreux pueblos alentours venaient en ce lieu pour adorer leurs Dieux (en particulier Tlaloc, Dieu de la pluie) et pour recueillir les informations concernant l'époque des semaisons et du récoltage.

3 structures en piteux état, pas de bas-reliefs ni de fresques.