==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

mercredi 6 janvier 2016

Piñata

Point de fiesta qui se respecte sans piñata.

Accessoire traditionnel des fêtes mexicaines, la piñata (prononcer pignata) est un récipient de formes diverses, rempli de bonbons, suspendu en hauteur et destiné à être fracassé à coups de bâton afin d'accéder à son délectable et carifère contenu.

Le jeu est compliqué par le bandage des yeux du bastonneur et par un imbécile qui agite la piñata en agissant sur la corde suspenderesse.

Le ludique objet est richement coloré et peut être antropomorphe, zoomorphe ou étoiloïde. Dans ce dernier cas, il comporte sept branches, censées représenter les sept péchécapitos.

Le matériau incontournable du manufacturage de l'éphèmère appareillage est le papier journal. Pour les pluzézés, on les trouve aussi en argile, mais c'est plus cher.

C'est toujours un grand moment de voir l'assistance en folie, enfants et adultes confondus, se ruer sur les bonbecs répandus lors de l'explosion, au détriment de toute dignité humaine…

Ci-dessous : fabrication artisanale à Zihuatanejo, en préparation des fêtes de fin d'année. 
Photos floues de notre envoyé spécial Cousinus 1er.






Je vous en parlais déjà ICI


Il est pas beau, mon sabre laser ?