==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

jeudi 5 septembre 2013

Les Crânes de Cristal (Part Ouane)

Comme je sais que tout ce qui touche au paranormal vous fascine (salut Cuca), 
je vais vous parler aujourd'hui des mystérieux Crânes de Cristal.
Comme vous l'allez voir plus loin, l'étude approfondie avec les moyens modernes 
a révélé que certains de ces artefacts ont été fabriqué au Mexique à l'époque 
coloniale, voire au début du XIXe.
Les autres sont bôôôôôôôcoup plus anciens et viennent de bôôôôôôôcoup plus loin, 
voire d'ailleurs...

Les crânes de cristal sont au nombre de 13, dont seuls 12 ont été découverts à ce jour : 
Crâne du Destin Funeste, de Londres, de Paris (je l'ai admiré au Musée des Arts Premiers)
du Smithsonian, Sha-Na-Ra, Synergie, Max, Mayan, E.T., Améthyste, de la Croix et enfin 
celui de Cristal Rose.

Chacun a une histoire propre.
Par exemple, celui de Paris est d'origine Aztèque et porte des micro-traces d'outils en cuivre.
Paris
Celui du Smithsonian a des traits non humains. Il est également surnommé "le Maudit" car 
son propriétaire s'en est dessaisi après des années de malchance. 
Et aussitôt après son don, il s'est suicidé.

Smithsonian
Celui de Londres porte des traces d'usinage et son origine est douteuse.

Londres
Max, qui se trouve au Texas, a été remis à un Lama Tibétain par un Chaman Guatémaltèque.

Lama
Le Lama ayant légué de crâne à Mme Parks, celui-ci se présenta fort civilement, 
déclara se nommer Max, et demanda a entrer en contact avec Sha-Na-Ra, ce qui fut fait. 
Le résultat de l'entrevue reste secret.
Max du Texas

E.T. a été ainsi baptisé pour sa ressemblance frappante avec le héros de cinéma. 
Découvert au Guatémala en 1906, il possède de sérieux pouvoirs de guérison et sa propriétaire, 
Joke Van Dietan, organise des tournées pour faire bénéficier le Monde de ses pouvoirs miraculeux.

E.T.

Celui de la Croix est Mexicain, surmonté d'une croix en or gravée "1571" et affiche 
des traits simiesques.
Croix
Celui du Destin Funeste (Skull of Doom) a été découvert à Lubaantun au Belize en 1924. 

Destin Funeste
Sa mâchoire est articulée, ce qui est normal, s'agissant d'un crâne de femme.
Si on l'éclaire par dessous, des faisceaux lumineux s'échappent de ses orbites (ce qui est moins 
normal pour un crâne de femme).
Quand la lumière du soleil le frappe par l'arrière, un faisceau lumineux intense, susceptible de 
mettre le feu à la végétation, jaillit des orbites, du nez et de la bouche.
Il a transmis un message télépathique qui explique toute l'affaire, je vous en parlerai 
dans la Part Tou.
Mais le plus intéressant est sans conteste Sha-Na-Ra.
Ce nom zarbi a été télépathé par le crâne lui-même lors de sa découverte en 1959 au Mexique 
par Nick Nocérino.

Sha-Na-Ra
Sha-Na-Ra et Max ont été expertisés par le très sérieux British Museum, qui a refusé de livrer 
ses conclusions sans expliquer ce refus.
While the officials of the museum would not publicly comment as to the results, it was confidentially 
revealed, by the antiquity expert brought to the museum by its officials, that the method used 
to carve Max and Sha-Na-Ra, was used more than 5000 years ago! 
See more HERE 

Un institut de recherche parapsychologique a été fondé autour de Sha-Na-Ra : 
The Society of Crystal Skulls International.
Nick avait demandé à être enterré en compagnie de Sha-Na-Ra, mais son vœu n'a pas été exaucé.

Crânes de Chichén Itza
Eugène Bobon, fournisseur officiel
de faux crânes précolombiens en 1867

@ suivre...