==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================

dimanche 20 décembre 2015

Avoir 20 ans à Cuba…


Saviez-vous que la pointe ouest de Cuba se trouve à 250 kilomètres de Cancún ?
On pourrait presque y aller à la nage.
D'ailleurs, on y va tout de suite.
Vous venez avec ?


Maria Teresa Vera (1895 – 1965), guitariste, compositeuse et chanteuse, fut l'une des chantresse du style "trova" cubain (romantique donc triste, voir les paroles et traductions à la fin de cet article).

Veinte Años (vingt ans) est un bolero composé et chanté par Maria Teresa, sur des paroles de sa copine Guillermina Aramburu.

Peut-être la chanson la plus célèbre de Cuba, chantée par tous et partout sur l'île et à Miami.


Clikouillez sur les titres pour écouter.











Et enfin, surprise sur le cadeau, 



Qué te importa que te ame
si tú no me quieres ya.
El amor que ya ha pasado
no se debe recordar.

Fui la ilusión de tu vida
un día lejano ya.
Hoy represento el pasado,
no me puedo conformar.

Si las cosas que uno quiere
se pudieran alcanzar,
tú me quisieras lo mismo
que veinte años atrás.

Con qué tristeza miramos
un amor que se nos va:
es un pedazo del alma
que se arranca sin piedad.


Tu t'en fous de mon amour
cause que tu ne m'aimes plus.
Un amour du passé
doit être oublié.

J'ai été ta joie de vivre
il y a bien longtemps déjà.
Aujourd'hui j'incarne le passé,
et je ne peux pas m'y faire.

Si mes désirs
pouvaient s'exaucer,
tu m'aimerais tout pareil
qu'il y a vingt ans.

Comme c'est triste de voir
un amour s'en aller :
C'est un morceau de l'âme
qui nous est arraché sans pitié.