==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

lundi 26 novembre 2012

Chupacabra

Le Chupacabra (en espagnol "suceur de chèvre") est une créature sauvage qui sévit en Amérique Latine.

Une des rares photos de la créature
Son existence n'est pas à mettre en doute : de nombreux témoignages visuels sont là pour en attester.
Ceux qui l'ont vu et qui en on réchappé s'accordent à le décrire ainsi :
Deux yeux rouges, deux orifices à la place du nez, des crocs saillants des deux mâchoires, et un profil de chauve-souris.
Sa peau est de couleur sombre, grise ou noire, partiellement recouverte d'écailles.
Il possède deux petites ailes dans le dos. Certains l'ont d'ailleurs vu voler sur une courte distance.

Portrait-robot
Ses principales apparitions ont eu lieu à Porto-Rico (premier témoignage en 1992) et au Mexique.
D'autres pays ont ensuite été victime des exactions du Chupacabra : Bolivie, Chili, El Salvador, Panama, Pérou, Brésil, Etats-Unis et aussi Portugal. Sa manifestation dans un pays d'Europe laisse penser qu'il aurait pris le bateau ou l'avion, volontairement ou non.

Son mode d'alimentation est l'absorption du sang de ses victimes : poules, chèvres, vaches et même chevaux.
Le Chupacabra perce les carotides (plus rarement les jugulaires) de ses victimes au moyen de ses longs crocs et aspire leur sang par les orifices ainsi pratiqués.

Le Chupacabra est-il un serial killer ?
Selon la faim, il peut vider entièrement l'animal de son sang.
Il a été également observé la disparition occasionnelle de certains organes internes.

A la date d'aujourd'hui, on ne rapporte aucune agression sur l'homme, mais l'hypothèse n'est pas écartée.

Reconstitution de la scène du crime
Les scientifiques se sont penché sur l'apparition soudaine du Chupacabra au début des années 90, alors qu'aucun témoignage antérieur n'avait jamais fait allusion à cette créature.
Une théorie a vu le jour suite à ces études : le Chupacabra serait d'origine extraterrestre et aurait été abandonné sur terre lors d'une visite d'aliens en Amérique du Sud.
Abandon volontaire ou accidentel, la question reste ouverte...

Toute la presse en parle
Une Mission d'Etude, menée par des scientifiques internationaux, a été menée au mois de février 1997 à Porto-Rico.
13 ufologues et un journaliste écossais composaient cette mission.
Leur rapport établit clairement que chacun des forfaits du Chupacabra était précédé d'apparitions extraterrestres (lumières orangées dans le ciel, OVNIs...).
Une femme a même raconté que, s'étant trouvé nez à nez avec le Chupacabra, elle lui avait asséné un grand coup de machette, lui découpant ainsi un morceau de peau.
Le morceau de peau en question fut envoyé au laboratoire pour analyse, mais malheureusement le précieux échantillon fut égaré durant le transport.

Témoignage de la présence du
Chupacabra à Montpellier
Après la réintroduction du loup dans les Alpes et celle de l'ours dans les Pyrénées, on parle maintenant de l'introduction du Chupacabra en Isère.
Voici deux photos prises pas plus tard que cette nuit, dans la banlieue grenobloise :


En conclusion, nous retiendrons que le Chupacabra continue ses méfaits librement et agrandi de jour en jour son territoire de prédation.
Les pouvoirs publics s'en désintéressent, à moins que l'on nous cache quelque chose, hein ?
Ça ne serait pas la première fois...
Amis complotistes, unissez-vous!