==============================================================================
Le Mexique est un pays dont j'ai fait la connaissance en 1995, par hasard. Et depuis, je suis resté coincé.
Alors, je ne saurais trop vous recommander d'éviter cet endroit maudit.
Ce blog regroupe mes voyages depuis 2010 et, entre deux, je vous parle majoritairement de la même chose ;-).
•-> Jan 2011 -> Jan 2012 -> Jan 2013 -> Jan 2014 -> Mai 2014 -> Jan 2015 -> Nov 2016
==============================================================================
En ce moment, je suis : en France - au Mexique - Ailleurs
=========================================================================

dimanche 21 novembre 2010

Gonzalo Guerrero

Un héros méconnu.

Echoué sur les côtes du Yucatán 8 ans avant l'arrivée de Cortés et de sa bande de voleurs, Gonzalo a été capturé par les Mayas et détenu à des fins de sacrifice, ce qui est somme toute assez normal en ces temps-là.

Mais comme c'était un brave mec, au lieu de lui extraire le corazón, les Mayas l'ont intégré dans la vie du village.
Gonzalo était un guerrier au départ, il est vite devenu ministre de la guerre, puis cacique de la tribu, ce qui est le top de l'échelle des honneurs politiques.

Ayant épousé une indienne, il eurent de beaux petits métis, les premiers de l'histoire mexicaine.

Quand Cortés débarqua en 1519, Gonzalo lui fit savoir qu'il n'était pas le bienvenu.
Il précisa même que s'il voyait s'approcher Cortés et ses pillards, il leur livrerait la pire des guerres.

Cortés fit alors bien attention à ne pas mettre le pied sur les terres de Gonzalo Guerrero.


Gonzalo en famille. Ile de Cozumel, 2006.

 Dans le Yucatán, les habitants actuels s'appellent encore  "Mestizos" (Métis) 
et lui, Gonzalo Guerrero, avec son épouse maya, ont créé les premiers 
et s'en sont suivis beaucoup d'autres. 
A la différence d'autres terres conquises ou envahies, 
ces métis-là ne sont pas nés de la violence, mais de l'amour. 

De l'amour entre une Maya et un Espagnol, qui avaient pourtant tout contre eux.

Intéressant >>>>ICI